Coiffure : les hommes préfèrent-ils les femmes aux cheveux longs ?

Les cheveux et les femmes, c’est toute une histoire. Certaines préfèrent leur coupe à la garçonne, avec un carré plongeant, avec une belle frange droite ou bien longue jusqu’aux fesses. L’avis des hommes sur la chevelure de la gent féminine, quant à lui, est unanime : ils possèdent un penchant pour les femmes aux cheveux longs.

Une femme aux cheveux longs pétille de jeunesse

En plus d’être un critère de beauté, les cheveux longs indiquent également l’état de jeunesse chez la femme. Les femmes jeunes, souvent coquettes, accordent une attention particulière sur l’image qu’elles montrent. Les cheveux jouent un rôle primordial sur l’apparence extérieure.

La chevelure longue est la favorite d’une jeune femme car différentes coupes peuvent lui être attribuées. Elle peut onduler, lisser ou relever ses cheveux en chignon ou en queue de cheval. Pour celles qui ont des cheveux courts mais qui veulent aussi profiter de ces avantages, il suffit de se procurer des extensions à clips sur https://www.oxyextensions.fr/.

Les cheveux longs sont synonymes d’une bonne santé

Qui parmi vous, mesdames, n’a jamais rêvé d’obtenir une belle crinière longue ? Afin d’atteindre cet objectif, il faut bien prendre soin de son corps. En effet, la santé du corps joue aussi un grand rôle dans la santé des cheveux. Un corps en bonne santé favorise la croissance de la chevelure. Voilà pourquoi la qualité des cheveux d’une femme enceinte, avec la santé fragile, diminue.
Afin d’améliorer la pousse des cheveux, il faut aussi les soigner en évitant la chaleur et en priorisant les produits naturels pour les laver.

Puissant sex-appeal

Selon les dires, cette préférence de chevelure chez les hommes date déjà du temps des cavernes où messieurs entraînaient mesdames par leurs cheveux afin d’aller dans la grotte pour procréer.
Aujourd’hui encore, les cheveux longs augmentent la libido d’un homme. En effet, voir les longs cheveux descendre le long du dos d’une femme fait fantasmer plus d’un. Sans évoquer le fait que l’on peut mieux les caresser … et les tirer !