Moto avec des enfants : les précautions à prendre

Monter à moto avec des enfants requiert un minimum de vigilance. Entre le choix des équipements, le type de conduite à adopter et la législation à respecter, voici tout ce qu’il faut savoir avant d’emmener un enfant sur un deux-roues.

Les règles à connaitre avant d’emmener un enfant à moto

enfant a motoLe Code de la route ne stipule pas clairement les mesures à respecter lorsqu’on emmène un enfant à moto. Cependant, il énonce que comme pour les passagers adultes, l’enfant doit être équipé d’un casque moto homologué sinon, le conducteur risque une amende de 135€. Le deux-roues motorisé doit également être adapté à la conduite avec un enfant. Les monoplaces et autres pitbike qui n’ont qu’une seule selle seront ainsi à éviter. Les enfants âgés de moins de 5 ans doivent quant à eux, être transportés dans un siège spécifique et si le conducteur persiste à mettre l’enfant sur la selle alors que ses pieds n’arrivent même pas à atteindre les repose-pieds alors il aura droit à une amende forfaitaire de 35€.

En ce qui concerne les équipements obligatoires quand on monte sur une moto de 50 ou de 125cc avec un enfant, il est important d’assurer la sécurité de l’enfant. À cet effet, il faudra lui faire porter des équipements homologués à savoir un casque intégral, des gants, un blouson en cuir ou en Gore-Tex et des bottes de moto. Même si le choix en termes d’équipements de moto pour enfants est assez limité, on pourra toujours trouver des pièces de choix pour initier les enfants à la conduite à moto.

À partir de quel âge emmener un enfant à moto ?

Les enfants de moins de 5 ans ne doivent pas être emmenés à moto, surtout si le deux-roues n’est pas pourvu d’un système d’assise. Dans l’idéal, seul un enfant de plus de 12 ans pourra être emmené à moto, car à cet âge, le cou et la colonne vertébrale de l’enfant seront suffisamment développés pour supporter le poids d’un casque moto. Bien entendu, tout dépend du choix des parents d’initier leurs enfants assez tôt ou non au bonheur que procurent les deux-roues. Comme il existe des sièges moto conçue tout spécialement pour les enfants et divers équipements de sécurité comme les systèmes de sangle, de poignées et de ceinture qui aident à améliorer le maintien de l’enfant sur la moto. Il ne faut jamais placer l’enfant devant le pilote ou debout sur le plancher, surtout sur les scooters. Il est également important de lui expliquer comment il doit se comporter une fois sur la moto ce, afin de réduire au mieux les risques de mauvaises chutes.

Dans tous les cas, il convient de rappeler que même si toutes les conditions sont là pour emmener l’enfant faire un tour, il est important de rappeler que la moto n’a pas de carrosserie et que les risques d’accident ne sont pas à écarter. Un mauvais freinage ou une accélération brusque et l’enfant risque d’être projeté sur la route alors il vaut mieux rester vigilant.