Voyage au féminin, ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Partir en vacances seule quand on est une femme est un long voyage qui doit être minutieusement préparé. Avant de partir à l’autre bout du monde et de s’élancer dans une aventure mémorable, voici quelques conseils à retenir.

Bien se préparer au départ

C’est décidé, vous allez faire le tour du monde, mais avant de plier bagages, il faut savoir qu’un voyage en solo se prépare et qu’on sera amené à prendre certaines précautions pour assurer le bon déroulement du voyage. En effet, même si les femmes sont de plus en plus nombreuses à choisir de partir seules en vacances, il reste qu’elles sont aussi les plus exposées aux risques. Avant de partir, on n’oublie pas de vérifier les extensions de garantie de sa mutuelle santé et on choisit de souscrire dans la foulée une assurance voyage qui va protéger des risques de vol et de pertes de bagage.

femme en voyageIl convient ensuite de préparer soigneusement ses bagages en veillant à n’emporter que les essentiels. Pour les bagages en soute, on évite les grosses valises de 30kg car avouons-le, il serait des plus inconfortables de trimballer une lourde valise sur les rues bondées de Tokyo ou dans les montagnes enneigées des Alpes. On voyage léger et on choisit de limiter la quantité de bagages à emporter avec soi, surtout pour celles qui choisissent de ne se munir que d’un backpack (sac à dos).

Tenir compte de quelques astuces de voyage

Lorsqu’on est une femme et qu’on voyage seule, on fait face à deux fois plus de risque que les hommes qui voyagent. En effet, quand on n’a pas de compagnon de voyage, on peut même faire de belles rencontres sur place, reste à savoir se fondre dans la population locale du pays à visiter. Une fois sur place, on s’informe sur les us et coutumes du lieu et on essaie de nouer des relations d’amitié avec d’autres femmes. Pour ce qui est du choix du lieu d’hébergement, que l’on opte pour des auberges de jeunesse, du couchsurfing ou pour un séjour à l’hôtel, il est intéressant de s’informer au préalable de sa réputation et des types de services proposés. Dans l’idéal, on choisira un logement avec une chambre qui peut se verrouiller de l’intérieur et on préfère les dortoirs féminins ou les appartements et hôtels tenus par des femmes, dans le cas de couchsurfing et d’auberge de jeunesse.

Dans certains pays, il vaut mieux s’en tenir aux attractions touristiques et éviter les lieux trop isolés, surtout le soir lorsqu’on sort faire la fête. On surveille son verre en soirée et on choisit de toujours voyager de jour et de s’asseoir à proximité des femmes dans les transports en commun. On ne se laisse pas aborder par les inconnus et on évite les échanges de regards dans certains pays. Enfin, il faut se rappeler que la peur de l’inconnu et la peur de se retrouver seule peuvent se faire ressentir après un temps lorsqu’on choisit de s’envoler à bord d’un vol long-courrier à l’autre bout du monde. Pour s’enlever ces pensées parasites de l’esprit, on n’hésite pas à profiter du voyage et à se faire de nouveaux amis.