Assurance mariage : pour le meilleur ou pour le pire

wedding serie - alliancesUne assurance mariage ce n’est pas très romantique. Pourtant, des désagréments de toutes sortes peuvent venir contrarier ce jour de fête et entraîner son annulation ou son report. Un manque à gagner terrible qui peut toutefois être évité grâce aux assurances mariages. De nombreuses compagnies ou courtiers en proposent, certains allant même jusqu’à assurer l’alliance ou la robe de mariée.

Tout est prêt, organisé et planifié depuis plusieurs mois. On pense avoir tout envisagé et c’est là que surgit l’imprévu. Des intempéries ont inondé la salle, le marié tombe malade ou une grève des transports empêche les convives de venir, autant de possibilités auxquelles on n’ose même pas penser et qui peuvent transformer cette journée inoubliable en un véritable cauchemar. Pour parer à toute éventualité, des compagnies d’assurance ont mis en place un contrat « annulation mariage ». Le meilleur moyen de vivre ce jour de fête l’esprit tranquille et de placer son union sous le signe de la prudence.

Coûtant entre 2 et 3% de la somme totale investie pour la réception, les assurances annulation mariage couvrent tous les frais engagés et non récupérables. Ainsi, si votre mariage venait à être annulé ou reporté pour des raisons figurant dans les clauses de votre contrat, des dépenses comme la location de la salle, le traiteur, le photographe ou encore le voyage de noces vous seraient entièrement remboursées. Sans aller jusqu’à l’annulation ou le report, l’assurance couvre également la carence d’un prestataire en s’acquittant de tous les éventuels frais supplémentaires liés à cet imprévu. Si votre photographe venait à perdre ses pellicules après avoir un peu trop participé à la fête, pas de panique, l’assurance rembourse les frais occasionnés par l’organisation d’une séance photos quelques jours après le mariage.

Assurance mariage : assurer des biens mais aussi des personnes

Comme tout contrat d’assurance, l’annulation mariage est soumise à des modalités précises et auxquelles vont devez être attentif au moment de la signature. Signature qui doit intervenir entre un an et 30 jours avant la date du mariage pour que le contrat soit valable. Seront alors couverts tous les évènements intervenant au maximum 30 jours avant le jour J, tout problème antérieur d’un mois au mariage étant entièrement à votre charge. Mais c’est dans ce qui est garanti comme assuré qu’il vous faut être le plus vigilant. Généralement, deux catégories d’évènements sont couvertes. Les phénomènes extérieurs entraînant l’annulation ou le report comme des intempéries, le blocage des axes de circulation, un deuil national ou une coupure générale d‘électricité… L’autre catégorie concerne les évènements touchant directement les futurs mariés ou leurs proches comme le décès ou une grave indisponibilité d’un marié, d’un de ses parents, grands-parents, frères, sœurs ou même les témoins. Il est donc possible d’assurer ses proches, s’ils ont moins de 90, 80 voire 70 ans, selon les compagnies. A noter qu’il n’y a pas uniquement les futurs mariés qui peuvent souscrire à cette assurance mais également leurs proches.

Une offre variée

De nombreuses compagnies ou courtiers d’assurance se lancent dans un contrat spécifiquement adapté au mariage avec une communication parfois très agressive. C’est le cas du courtier havrais SPB dont le pack « Destination Mariage » est plutôt exhaustif puisqu’il couvre le vol des cadeaux, la perte de l’alliance ou encore la détérioration de la robe de mariée : il couvre tout, à part peut-être un refus inattendu de la promise. Malgré son attrait, cette offre ne concurrence pas le leader sur le marché des assurances mariages et précurseur en France il y a dix ans, l’AFU et son contrat Armonie. Ils sont aujourd’hui une dizaine à se partager le marché. La Cameic, qui est la moins chère, concerne les petits mariages (autour de 4500€), tandis que des courtiers comme NCP, Event’s Insurance ou encore la compagnie Albingia s’intéressent aux mariages haut de gamme (entre 20 000 et 100 000€). Même le Printemps propose, lors de l’ouverture d’une liste de mariage, une garantie Sérénité jour J.

Cependant, l’assurance annulation mariage ne représente qu’une extension de l’assurance pour réception privée proposée par une très large majorité des compagnies et courtiers. Il s’agit avant tout de conquérir un nouveau marché pour les assureurs. 270 000 mariages ont lieu chaque année en France, seulement 1% sont annulés et encore moins sont… assurés.