Comment réaliser son potager urbain ?

Un potager en villeVous êtes persuadé qu’une récolte de beaux légumes ou de petits fruits savoureux peut se faire sur un balcon mais vous ne savez pas comment faire ni par où commencer. Petit guide du potager citadin.

Se mettre en conditions

Car la préparation prime parfois sur l’action ! Et cela se vérifie généralement en matière de jardinage… urbain ou pas !

Pour mettre toutes les chances de votre côté d’obtenir des résultats probants, examinons ensemble ces fameuses bonnes conditions.

Primordial, l’exposition. Si vous avez le choix (plusieurs balcons par exemple), l’idéal étant d’orienté vos plantations au maximum vers le sud pour profiter d’un maximum de luminosité directe de la part du soleil bien sûr. Certaines plantes, comme les salades, peuvent se contenter de 4 h d’ensoleillement tandis qu’il faudra compter au minimum 6 h pour d’autres, comme les tomates.

Le contenant et le contenu

Autre élément essentiel pour réussir votre potager urbain, offrir un maximum d’espace à vos plants. Eviter l’entassement mais également, si possible, de partager les pots pour éviter une concurrence intrinsèque, l’une des plantes ayant toujours tendance à prendre le dessus au détriment des autres. Cependant, sachez que certaines associations sont plus que bénéfiques.

Si vous optez pour des pots, préférez ceux réalisés en terre cuite. En effet, ces derniers permettent une meilleure circulation de l’air comme de l’eau (en cas de sur-arrosage notamment). Le plastique présente d’autres avantages pour les pots, ceux d’être moins fragiles, plus légers et plus faciles à nettoyer. Avec cette matière, préférez des couleurs claires afin de refléter les rayons du soleil et pour éviter une accumulation de chaleur parfois fatale.

Au fond, le choix numéro 1 reste d’y placer une couche de billes d’argile afin de laisser s’écouler l’eau. Côté terreau, il existe aujourd’hui des mélanges spécialement conçus pour le potager, apportant éléments nutritifs et permettant une excellente absorption de l’eau tout en restant souple et aérer. Un terreau classique demander un apport régulier en engrais.

Semer ou planter ?

Pour gagner en expérience comme en confiance, il est souvent conseiller pour débuter de tenter sa chance avec des radis et des tomates cerises.

Pour les premiers, vous pouvez acheter des graines et les semer à la volée tandis que pour les secondes, vous pouvez sélectionner un petit plant chez votre jardinerie préférée afin de le rempoter, de préférence à l’abri du vent.