Soigner sa posture pour limiter les risques d’arthrose

Pour de nombreuses personnes, l’arthrose est une maladie articulaire qui touche les personnes âgées. En réalité, les seniors ne sont pas les seuls à souffrir d’arthrose, et il est tout à fait possible d’être touché à 30 ou 40 ans. Parmi les facteurs de risque, on retrouve notamment le surpoids et l’hérédité. Mais il se trouve également qu’une mauvaise posture, adoptée tous les jours, puisse provoquer l’apparition de certaines formes d’arthrose.

Travail sur ordinateur et arthrose cervicale

Vous le savez probablement déjà, mais le travail sur ordinateur peut être un véritable fléau pour notre dos. Les personnes qui travaillent dans ces conditions sont régulièrement touchées par des problèmes de cervicalgie. Il s’agit d’ailleurs d’un motif de consultation médicale très répandu !

À plus long terme, ces simples douleurs cervicales peuvent s’aggraver et l’arthrose peut s’installer. En effet, la position adoptée pour regarder un écran d’ordinateur est loin d’être naturelle. La nuque est en hyperextension et les muscles du haut du dos doivent se contracter de manière répétée. Résultat : ils perdent leur élasticité et le rachis cervical est comprimé, ce qui use le cartilage et crée des douleurs.

Pour limiter les risques et pour soulager les douleurs liées à l’arthrose cervicale, pensez à adopter une bonne posture lorsque vous travailler sur un ordinateur :

  • Le haut de votre écran d’ordinateur doit se situer au niveau de votre regard ;
  • Les poignets doivent rester en position neutre et ne pas se plier ;
  • Votre fauteuil de bureau doit épouser la courbure naturelle de votre dos ;
  • Les coudes, les hanches, les genoux et les chevilles doivent former un angle de 90°.

Si ce n’est pas le cas, pensez à rapprocher votre fauteuil de votre bureau. Si besoin, n’hésitez pas à placer un petit coussin au bas de votre dos pour un maintien supplémentaire.

Port de talons hauts et arthrose des genoux et des chevilles

Au quotidien, bon nombre de femmes portent des talons hauts. Aussi stylées soient ces chaussures, elles ne sont pas vraiment compatibles avec une bonne posture. En effet, juchée à plusieurs centimètres de hauteur, vous allez avoir tendance à faire pencher votre corps vers l’avant. Une posture que votre corps va cherche à compenser en vous faisant creuser le dos. En plus d’avoir mal aux pieds, vous risquez donc également d’avoir mal aux lombaires !

Il y a quelques années, des chercheurs américains ont également cherché à établir un lien entre le fait de marcher avec des chaussures à talons hauts et l’apparition de l’arthrose. Et il apparaît effectivement que les talons hauts favorisent l’apparition de l’arthrose au niveau des genoux et des chevilles.

L’explication en est toute simple : avec des talons, les fibres musculaires des mollets vont se raccourcir. De plus, la pression sur les articulations est plus importante. Résultat : le cartilage s’use plus rapidement et l’arthrose apparaît.

Pour éviter cela, mieux vaut ne pas porter des talons de plus de 4 cm de hauteur. S’il est déjà trop tard, sachez qu’il existe des exercices spécial arthrose du genou pour soulager les douleurs. Le port de semelles orthopédiques pourra également vous permettre d’avoir moins mal en marchant.

Etirements quotidiens pour soulager les articulations

Que vous souffriez déjà d’arthrose ou non, il est fortement recommandé de pratiquer une activité physique régulière pour votre santé. Dans l’idéal, comptez 3 à 4 séances de 30 minutes par semaine.

Dans le cadre de cette pratique sportive, vous pouvez réalisez différents exercices d’étirements. Ceux-ci vous permettront d’une part de soulager vos douleurs (articulaires ou musculaires) et d’autre part d’améliorer votre posture :

  • Trapèzes : inclinez délicatement votre tête sur le côté comme si vous souhaitiez que votre oreille touche votre épaule. Maintenez la position 30 secondes et faites la même chose de l’autre côté. Répétez cet exercice plusieurs fois ;
  • Omoplates : assise sur une chaise, étirez vos épaules vers l’arrière pour rapprocher vos omoplates l’une de l’autre. Maintenez la position 10 secondes, relâchez puis répétez encore 4 fois ;
  • Dos : mettez-vous à quatre pattes en gardant le dos neutre. Commencez par creuser votre dos en relevant les fesses et en regardant en l’air. Après quelques secondes, inversez la courbure en faisant le dos rond. Répétez cet exercice plusieurs fois.