L’économie d’énergie dans le jardin

Jardin-La-Chassagnette-4Si vous optiez pour l’économie d’énergie ?

Vous avez dit photovoltaïque ?
Il s’agit de convertir la lumière naturelle du soleil en électricité. Ce procédé, découvert par Henri Becquerel dès 1839, a commencé à être exploité dans les années 1960, d’abord dans le domaine spatial.

Depuis une trentaine d’années, le photovoltaïque a fait son entrée dans le domaine des énergies renouvelables.

Aujourd’hui, il s’est démocratisé au point de s’imposer comme une solution d’éclairage à la fois performante et économe, notamment en extérieur, dans les jardins des particuliers !

Comment ça marche ?
Les éclairages d’extérieur photovoltaïques fonctionnent grâce à un capteur de petite taille. Intégré à la lampe, il alimente pendant la journée une batterie qui absorbe et stocke l’énergie du rayonnement solaire.

Souvent, ce sont de simples piles rechargeables. Son fonctionnement, entièrement naturel, est le même que celui des panneaux solaires qui permettent de chauffer les piscines. Grâce à l’énergie accumulée, la lampe fonctionne entre huit et quinze heures selon les modèles.

Aucune inquiétude si le temps n’est pas au beau fixe ! Aujourd’hui, les lampes photovoltaïques de nouvelle génération fonctionnent même quand le temps est couvert, et se contentent de la lumière du jour pour produire et accumuler dans leur batterie l’énergie nécessaire à l’éclairage pendant la nuit.

L’éco-jardin
Le soir venu, l’éclairage des allées et des bosquets donne aux jardins un relief particulier qui sublime le décor naturel. Grâce aux petites balises solaires étanches que l’on plante pour créer des chemins lumineux, vous oubliez tout : les fils électriques et même l’heure, puisqu’elles sont équipées d’un détecteur et s’allument toutes seules quand la nuit tombe.