Le bon plan de l’été : la friperie !

une femme au style originalL’été est propice aux folies. La météo donne le sourire, les échanges sociaux se multiplient et chaque femme souhaite plaire. Malheureusement, il est difficile pour beaucoup d’entre vous de se constituer d’une belle garde-robe alors que les fins de mois sont dures. Mais, réjouissez-vous, les friperies reviennent à la mode pour notre plus grand plaisir.

Qu’est-ce qu’une friperie ?

Derrière le mot « fripes », certaines voient une connotation péjorative. Elles s’imaginent alors de vieux vêtements sales et dont les coupes ou couleurs sont complétement dépassées. Or, s’il est vrai que des boutiques commercialisant ce type de produits existent avec le nom de « friperie » sur leur devanture, ce n’est pas ce que vous trouverez dans une friperie en ligne.
Ces dernières achètent des vêtements récents en excellent état aux particuliers qui n’en veulent plus. Souvent, ces vêtements sont revendus car :

  • La personne a besoin d’argent ;
  • Le propriétaire a changé de taille ;
  • La place est insuffisante dans l’armoire ;
  • Le style ne colle plus avec les goûts de la personne.

Ensuite, la friperie s’assure de l’authenticité du produit, vérifie l’état global et le commercialise.

Les bons plans possibles

Tous les habits sont vendus sur une friperie en ligne. Cependant, nous avouons que nous adorons acheter des vêtements de grande marque. Habituellement, ils sont à des tarifs exorbitants dans le commerce traditionnel ce qui vous oblige soit à ne pas en acheter soit à vous limiter drastiquement.
Dans une friperie, vous pouvez espérer payer une vingtaine d’euros pour une robe Desigual, une somme similaire pour une jupe du Comptoir des Cotonniers, à peine plus pour un jean Levis…
Il y a également des chaussures et des sacs dans les rayons. Des escarpins Minelli ou des baskets Nike récentes ne coûtent pas plus de 30€.

Et si vous vendiez avant d’acheter ?

Vos finances sont encore trop justes pour vous faire plaisir ? Ne vous apitoyez pas sur votre sort et passez de l’autre côté : devenez vendeuse. Il y a fort à parier que vous avez au moins de nombreux vêtements que vous ne voulez ou ne pouvez plus mettre. Faites le tri, vendez-les à la friperie et profitez de la somme récoltée pour faire vos emplettes.