Paris, encore et toujours capitale de la mode

Après un mois de défilés et de haute couture à New York et Milan, la Fashion Week s’est clôturée à Paris au début du mois. Cette édition parisienne a été l’occasion d’asseoir la réputation de la capitale française comme la référence dans le domaine de la mode.

Les maisons de haute couture en ont à nouveau mis plein la vue, en s’appuyant toujours un peu plus sur le patrimoine. Chanel a offert un défilé impressionnant au Grand Palais, où la maison est devenue une habituée, lors duquel les équipes de Karl Lagerfeld ont scotché tous les invités. Après la fusée, la tour Eiffel et la forêt, c’est une véritable plage avec des vagues et du sable qui s’est invitée sous la nef de l’édifice mythique des Champs-Élysées. Louis Vuitton a décidé de poser ses quartiers dans un des bâtiments les plus emblématiques de la capitale française, le Louvre et sa Cour Marly où la marque a fait défiler ses mannequins au milieu d’un catwalk illuminé par des néons.

Le Trocadéro, au pied de la Tour Eiffel a accueilli lui, un autre show, celui d’Yves Saint Laurent, qui a fait marcher ses mannequins sur l’eau des fontaines illuminées. Autre temps fort ; Gucci, emblématique marque italienne a pour la première fois délaissé Milan pour Paris où elle y a présenté sa collection printemps-été 2019. Cette semaine de la mode parisienne a également été marquée par des évènements très attendus comme le premier défilé d’Hedi Slimane pour Celine à l’Hôtel des Invalides ou encore l’inauguration de l’allée Sonia Rykiel dans le 6e arrondissement de Paris avant la présentation de ses collections.

Paris n’est pas animé par la mode et le luxe qu’à la Fashion Week. Toute l’année les stylistes en herbe des différentes écoles de la capitale présentent leur collection lors de défilés qui n’ont rien à envier aux grandes maisons. La ville voit se multiplier les différentes écoles de mode où se forment les futurs créateurs qui rêvent d’être les prochains Karl Lagerfled ou Jacquemus.

De plus en plus d’écoles de commerce proposent également des cursus spécialisés dans le luxe et la mode pour y former les futurs gestionnaires d’entreprise. Ces institutions prennent d’ailleurs autant de place que les maisons de haute couture, à l’image de la Cité de la mode et son extravagant bâtiment sur le quai d’Austerlitz. Dernièrement, on a assisté à l’apparition de petites nouvelles dans le milieu, comme l’école Casa 93, installée à Saint-Ouen, ouverte à tous et gratuite, sur le même modèle que l’école 42 pour les développeurs web, fondée par Xavier Niel.

Les maisons de haute couture et les écoles de mode se côtoient dans les beaux quartiers, attirent toujours de plus en plus de passionnés et font en sorte au quotidien que Paris reste encore et toujours la capitale de la mode, même en dehors de la Fashion Week.