Pourquoi les françaises épargnent-elles plus que les hommes ?

Depuis bien longtemps, l’Homme a déjà pensé à mettre de côté de la nourriture en prévision des périodes de soudure. Bien loin cette période où tout était stocké dans un coin pour ne jamais manquer de rien. Cependant, dans le monde actuel, on assiste encore à cette situation avec l’épargne. En ce qui concerne les ménages français, les femmes épargnent plus que les hommes. Loin d’être dépensières, elles arrivent ainsi à bien s’organiser question finance !

Les femmes à la commande de la gestion financière familiale

Le temps où seuls les hommes géraient tout de la finance des foyers est révolu. La femme, plus épanouie que jamais, tient une place importante dans le ménage. Et pas seulement pour la bonne marche de la vie domestique car elle s’investit également dans la gestion des finances. Elle peut prendre les rênes du foyer, tout comme elle serait à la commande d’une entreprise, telle un capitaine de bateau qui voudrait toujours mettre à flot son navire. En effet, en interrogeant les françaises, on constate qu’elles sont plus attentives aux détails des dépenses. Demandez-leur le taux des taxes qu’elles paient, elles vous donneront certainement une bonne réponse.

Les françaises sont conscientes de l’inégalité salariale

Les études l’ont démontré, les Françaises sont moins dépensières que les Français. Celles qui gèrent l’argent de leur foyer déclarent avoir une épargne ou mettent de l’argent de côté aussi souvent qu’elles le peuvent. Cette situation est expliquée par la situation de la femme au sein même du monde de travail. Bien que les femmes soient productives et performantes, l’inégalité salariale est loin d’être bannie pour autant. Les françaises ont donc tendance à épargner.

Les françaises sont plus prévoyantes

Les chiffres démontrent également que 60% des françaises se débrouillent pas mal pour la gestion des dépenses en économisant comparées aux européens, les deux sexes confondus. Un chiffre bien au-dessus du pourcentage des hommes français qui est à 48% ou encore des allemandes à 37%. Ce phénomène est en partie dû à un manque de confiance en elles-mêmes. Elles redoutent également l’avenir et craignent l’instabilité du système financier. Ce qui est tout à fait compréhensible après avoir connu la crise. A cela s’ajoute un taux de divorce élevé. Lorsque l’on sait que 130 000 mariages finissent en divorce tous les ans en France, les françaises se montrent plus prudentes en épargnant.

Des jeunes plus ouverts et ambitieux : les épargnes dans les banques en ligne

Avec des rêves plein la tête, les Digital Natives constituent une population cible des banques en ligne. C’est d’ailleurs ce qui poussent ces établissements digitaux à leur proposer le plus d’offres possibles pour la gestion de leur finance. D’autant que les millenials ont vu l’évolution de l’économie et les avancées apportées par les nouvelles technologies, ce qui leur permet d’être plus ouverts aux prestations des enseignes de l’hexagone. Actuellement, Hello Bank fait partie de celles qui proposent des offres répondant aux exigences et aux critères de ces millions de jeunes qui sont à la recherche d’épargnes intéressantes.