Comment choisir une alliance qui se marie parfaitement à sa bague de fiançailles ?

La tradition veut que lorsqu’une demande en mariage est faite, on offre une bague de fiançailles à porter à l’annulaire gauche pour sceller la demande. Puis, lors de la cérémonie de mariage, c’est une alliance que l’on se verra offrir afin de sceller l’union. Cette dernière se porte également à l’annulaire gauche, sous la bague de fiançailles. Cohabitant pour de nombreuses années, l’alliance et la bague devront donc aller ensemble. Ainsi, le choix de l’alliance se fera en fonction de la bague de fiançailles.

Penser confort

Il existe de nombreux modèles de bagues de fiançailles (voir ici une belle sélection de modèles). Si l’alliance est souvent plutôt classique, la bague de fiançailles est l’occasion d’opter pour un modèle plus voyant, plus fantaisiste. Le solitaire en diamant étant souvent le modèle le plus apprécié depuis de nombreuses années déjà, il sera facile à marier.

En revanche, certaines formes auront plus de mal à s’associer à une alliance, c’est pourquoi certains couples optent pour une bague à chaque annulaire lorsqu’il est trop difficile de faire matcher deux modèles. Cependant, le duo de bagues étant de façon générale très tendance, il est tout à fait possible d’arriver à faire cohabiter deux modèles une fois la question de la forme et donc de la praticité de l’association réglée. En effet, c’est un aspect à ne pas négliger, le confort et la praticité de l’association doivent être pris en compte tout autant que l’esthétique puisque les bagues seront portées au quotidien.

Mélange de coloris et d’alliage

Traditionnellement, c’est le diamant version solitaire qui est à associer avec une alliance du même alliage qui compose l’association idéale. Aujourd’hui, les joailliers offrent de nombreuses options tant au niveau des pierres que des coloris d’alliage, et aucune association n’est interdite. La couleur de l’alliage pourra être en or blanc ou en platine pour un rendu argent, en or jaune, mais aussi en or rose ou encore en or noir. La couleur devra être choisie en fonction de ses goûts, mais aussi en fonction de sa carnation pour un résultat éclatant et flatteur (quelques conseils pour choisir sa bague de fiançailles ici). Côté pierre, le diamant est toujours un excellent choix, mais on pourra aussi opter pour le saphir, l’émeraude, le rubis ou même la perle.

Ainsi, on pourra très bien avoir une bague fantaisie en or blanc et rubis associée à une alliance en or jaune sertie de diamant, tout est possible !

Seul le sertissage demande que l’on prête un peu d’attention pour éviter la faute de goût. En effet, il est souvent préférable d’opter pour un sertissage de même style pour que les deux bijoux fonctionnent ensemble sans quoi ils risquent d’avoir l’air trop dépareillés.

Qui plus est, si deux anneaux simples n’auront pas de mal à faire la paire, on n’assortira pas deux solitaires ensemble par exemple. De toute façon, il est rare que les alliances prennent une autre forme qu’un anneau.

L’essayage, un passage obligé pour confirmer son choix

Pour marier son alliance à sa bague de fiançailles, il n’y a que les essayages qui seront en mesure de guider votre choix. Ainsi, n’hésitez pas à vous rendre en boutique pour tester de nombreuses associations et vous rendre ainsi compte de ce qui fonctionne le mieux à l’œil. Si le choix s’avère trop complexe, il est également possible de faire appel à un joaillier pour faire une création de bijoux sur mesure qui s’emboîtera alors parfaitement à la première bague.