Comment choisir des portes coulissantes adaptées à son intérieur

Le choix d’une porte d’intérieur est souvent basé sur son aspect esthétique mais surtout sur l’espace de débattement disponible. Je connais 4 types de portes intérieures, je ne sais pas s’il y en a d’autres. Celles que je connais sont alors les portes battantes, les portes coulissantes (comme pour les portes avec le style japonais), les portes pliantes et les portes pivotantes. Mais pour obtenir un gain d’espace et un aspect esthétique, rien de mieux que les portes coulissantes. Mais comment les choisir pour qu’elles soient adaptées à son intérieur ?

Le choix du matériau

Lorsqu’il s’agit d’une porte coulissante, le choix se décline en 3 matériaux possibles.

Le bois

Le bois est un matériau qui s’intègre parfaitement à un intérieur classique. Le bois est aussi élégant et résistant. Le bois présente l’avantage de ne pas être lourd. Mais il n’y a pas que cela, il est polyvalent c’est-à-dire que les portes de placard, les cloisons et autres peuvent aussi être faits de ce matériau. Il ajoute un aspect de chaleur à la pièce. C’est aussi un excellent isolant thermique.

Le miroir ou le verre

Ce matériau offre un aspect moderne et esthétique. Grâce à une porte coulissante en verre, l’intérieur est plus lumineux et spacieux. Le verre est un excellent isolant thermique surtout lorsqu’il est en double ou triple vitrage. Toutefois ce matériau est plus lourd, plus fragile et il salit vite.

L’aluminium

Ce matériau offre un aspect design et moderne. Il est très résistant et nécessite peu d’entretien. Une porte coulissante en aluminium présente l’avantage d’avoir un coût abordable. Cependant, l’aluminium présente une faible propriété isolante.

La technique de fixation

Pour ce qu’il s’agit de la fixation de la porte, il existe 3 types : au plafond, au sol et à galandage.

La porte coulissante avec les rails au plafond

Avec la fixation au plafond, les rails peuvent supporter des portes faites de matériaux assez lourds (comme le verre). Les rails au plafond n’endommagent pas le sol et il n’y a aucun risque de trébucher sur ces rails. Ils ne présentent donc pas d’obstacle sur le passage. Les rails peuvent être apparents ou cachés. Les rails apparents peuvent jouer le rôle d’accessoires de déco tandis que ceux cachés (par un cache-rail) donnent plutôt un aspect esthétique. Le seul inconvénient est que la pose d’une fixation au plafond est une opération délicate et qu’il faut donc faire appel à un professionnel pour cela.

La porte coulissante avec les rails au sol

La fixation au sol est plus facile et peut être fait par un simple bricoleur. Les rails au sol sont plus visibles donc il y a moins d’esthétique. Ils s’avèrent aussi gênants et présentent un gros risque de buter dessus. Ces rails supportent moins bien les portes faites de matériaux lourds.

La porte à galandage

Les panneaux de ces portes disparaissent dans l’épaisseur du mur offrant un gain d’espace important. Ce système offre un aspect moderne. En ce qui concerne la pose, soit les portes à galandage sont installées dans les constructions neuves soit au moment de la rénovation sinon il faut se préparer à de gros travaux d’aménagement. Elles doivent donc être prévues avant la procédure de construction.